Accueil » Eau / Gaz / Electricité » Facture trop élevée » C'est arrivé prés de chez vous

Facture trop élevée - C'est arrivé près de chez vous

Edf sous-estime sa consommation, il est dédommagé de plus de 1000 euros

Publié par , Jeudi 31 Mars 2016

Thèmes abordés : Energie, électricité, facturation, consommation, préjudice, régularisation

Pour votre facture d’électricité, vous êtes nombreux à avoir opté pour un prélèvement mensuel sur la base d’une estimation de votre consommation. Mais il arrive que le fournisseur d’électricité se soit trompé dans son estimation et sous-estime votre consommation réelle. Dans ce cas, vous vous retrouvez avec un rattrapage qui risque de faire du mal à votre compte bancaire !

Un habitant de l’Hérault s’était retrouvé dans un cas semblable, mais heureusement pour lui, l’histoire s’est bien finie. Il venait d’emménager dans sa maison qu’il n’occupait que très rarement. De ce fait, la consommation de la maison était très faible. Quand il a emménagé, il a opté pour un prélèvement mensuel estimé sur la base de la consommation antérieure de la maison. Tous les six mois, des relevés réels étaient effectués, lui-même adressait à l’opérateur, un index qui montrait que la consommation était sous-estimée, mais EDF n’en tenait pas compte.

« Deux ans plus tard, le fournisseur d’énergie constate que la consommation était largement sous-estimée et demande au propriétaire de régulariser en payant 2456 euros »

Deux ans plus tard, le fournisseur d’énergie constate que la consommation était largement sous-estimée, et demande au propriétaire de régulariser en payant 2456 euros. Cette somme plaçant l’Héraultais dans une situation délicate, ce dernier demande un échelonnement à l’opérateur qui refuse, puis s’adresse au médiateur d’énergie qui recommande un dédommagement en plus de l’échelonnement de la facture. Mais une fois de plus, l’opérateur ne suit pas les recommandations du médiateur. Alors il se décide à aller devant le juge de proximité qui lui accorde un échelonnement et 1040 euros de dommages et intérêts car EDF aurait dû se rendre compte de son erreur.

Si vous aussi, vous avez été victime d’une mauvaise estimation de votre consommation vous causant un préjudice ou vous voulez simplement éviter de vous retrouver dans une telle situation, voilà quelques conseils pour vous aider.

Comment éviter une sous-estimation de ma consommation ?

Habituellement, quand vous souscrivez une offre auprès d’un fournisseur d’énergie que ce soit EDF, Direct-Energie ou encore Engie, on vous pose quelques questions comme le nombre de personnes habitant chez vous, le mode de chauffage, les appareils électro-ménagers que vous utilisez etc. Quand vous répondez, essayez d’être le plus précis possible. En plus de ces réponses, pour évaluer le montant que vous devez payer, votre consommation passée, vous est aussi demandée, alors si le montant que vous propose le fournisseur est bas par rapport à ce que vous payiez avant, n’hésitez pas à leur dire.

En plus, vous devez :

  • mettre au courant le fournisseur si une situation a changé chez vous : vous viviez seul avant, maintenant vous êtes en couple, vous avez installé un four électrique ou un lave-linge, vous êtes passé du chauffage au gaz au chauffage électrique etc.
  • vérifier les index qui sont relevés par le fournisseur pour savoir s’ils correspondent à ce qui figure sur votre compteur ;
  • avertir immédiatement le fournisseur si votre facture est anormalement basse, en envoyant par exemple des relevés de compteur.

En outre, les opérateurs d’électricité proposent pour la plupart une facturation à la consommation réelle, vous aurez alors à effectuer vous-même le relevé du compteur. Vous pouvez opter pour cette option pour ne pas avoir à faire aux régularisations annuelles.

Que faire si ma consommation d’électricité a été sous-estimée ?

 

Si malgré tout, votre consommation a été sous-estimée, vous devez d’abord prendre contact avec l’opérateur pour en connaître les raisons et trouver une solution

Dans ce cas, vous pouvez demander à ce que l’opérateur échelonne la facture. Si vous remplissez certaines conditions, vous pouvez faire appel au fond de solidarité pour le logement si vous ne pouvez pas vous acquitter de la somme.

Si l'estimation a été bien effectuée, la différence n’est pas trop importante.

Mais si l'estimation était anormalement basse, et que vous vous retrouvez donc à payer un surplus considérable, votre fournisseur peut être sanctionné et devoir vous verser des dommages et intérêts car il vous a causé un préjudice, surtout si vous avez, avant la régularisation, envoyé des relevés de compteur qui montraient un problème dans l'estimation et que ceux-ci n'ont pas été pris en compte par votre fournisseur.

Enfin, si malgré vos sollicitations pour trouver une solution, l’opérateur ne veut rien entendre, vous pouvez le mettre en demeure, ce qui ne manquera pas de le faire réagir.

Je suis dans une situation similaire. Mon opérateur a sous-estimé ma consommation, je le mets en demeure pour être dédommagé.

Source(s) :

lemonde, juin 2015


C'est aussi arrivé près de chez vous en Facture trop élevée

Les informations demandées, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées à Juritravail et à son prestataire dans le cadre de la fourniture du service. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à Juritravail SAS – 12 rue de Penthièvre – 75008 Paris.

30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :