Accueil » Entre particuliers » Prêt d'argent

Entre particuliers

J'ai prêté de l'argent qu'on ne me rend pas

Vous avez prêté de l'argent à un proche, mais celui-ci refuse de vous le rendre, voire nie la dette qu'il a envers vous ? 

Envoyez-lui une mise en demeure pour clarifier la situation et vous faire rembourser.

Obtenir le remboursement de l'argent prêté

Avec la démarche amiable : vous êtes fixé en 15 jours

Vous répondez à un questionnaire en ligne

Nous gérons les démarches pour vous création de la lettre de mise en demeure
+ envoi à votre adversaire

Vous connaissez la position de votre adversaire en 2 semaines


Nous gérons votre résolution amiable

  • Personnalisation de votre mise en demeure et de votre dossier de saisine du Tribunal
  • Envoi du dossier à la partie adverse en recommandé avec accusé de réception
  • Suivi de votre dossier par VosLitiges pour s'assurer que votre adversaire réagit dans les 15 jours

50% des litiges résolus dès la phase amiable *


* taux de résolution constaté en janvier 2017 sur plus de 400 clients interrogés

Pourquoi nous choisir

  • Facile Vous réalisez votre démarche sans connaissance juridique et sans vous déplacer
  • Garantie conforme Nos mises en demeure et procédures sont rédigées par des juristes
  • Efficace Vous êtes fixé en 15 jours

Comment récupérer mon argent si j'en ai prêté et qu'on ne me le rend pas ?

Vous avez prêté de l'argent à un ami et il refuse maintenant de vous le rendre ? Vous avez une reconnaissance de dette signée, mais votre emprunteur vous dit que vous avez dépassé les délais pour agir ?

Rassurez-vous, si vous avez prêté de l'argent à un ami, un membre de votre famille, et qu'il refuse maintenant de vous le rendre, vous avez des recours !

Comment récupérer mon argent si j'en ai prêté et qu'on ne me le rend pas ?

Sommaire

  1. J'ai prêté de l'argent à un membre de ma famille, mais il me dit à présent qu'il n'a pas de quoi me rembourser: que faire ?
  2. J'ai prêté une somme d'argent à une connaissance, mais au moment de lui en demander le remboursement, il refuse en me disant que je n'ai aucune preuve : ai-je un recours ?
  3. J'ai prêté de l'argent à un ami, mais il traîne à me rembourser : puis-je lui demander des intérêts ?
  4. J'ai prêté de l'argent à un ami il y a 4 ans et il devait me le rendre il y a 3 ans, mais il ne m'a toujours rien remboursé. Suis-je encore dans les délais pour agir ?
  5. J'ai prêté de l'argent à un ami. Cependant je me demande si la reconnaissance de dette que j'ai effectuée est valable. Quelles sont les conditions de forme que doit respecter cette reconnaissance de dette ?

J'ai prêté de l'argent à un membre de ma famille, mais il me dit à présent qu'il n'a pas de quoi me rembourser: que faire ?

Vous avez cherché à aider un membre de votre famille qui était en difficulté en lui prêtant de l'argent, mais lorsque vous lui en avez demandé le remboursement, il prétend ne pas avoir de quoi vous rendre la somme ?

Cela tombe mal pour vous, parce que vous avez-vous aussi besoin de renflouer vos comptes en ce moment, et avez l'impression d'avoir été roulé dans la farine? Cet acte de solidarité se retourne en effet contre vous.

A moins que cette personne soit réellement insolvable, elle doit vous rembourser ce qu'elle vous doit : les bons comptes font les bons amis, comme on dit !

Si elle refuse, vous pouvez lui rappeler les termes de votre accord et  la mettre en demeure de rembourser la somme qu'elle vous doit. 

➔ Mon débiteur ne me rembourse pas : j'agis !

J'ai prêté une somme d'argent à une connaissance, mais au moment de lui en demander le remboursement, il refuse en me disant que je n'ai aucune preuve : ai-je un recours ?

Il est à savoir qu'en cas de prêt d'une somme d'argent à un autre particulier, même si vous le connaissez, il est préférable d'en conserver une preuve écrite : il sera plus simple, en cas de problème, de prouver que ce prêt d'argent a bien été effectué.

En effet, votre « ami », s'il est de mauvaise foi, peut très bien prétendre ensuite qu'il s'agissait d'un simple don, que vous lui aviez remboursé une dette, ou que vous ne lui avez carrément pas remis d'argent (notamment si vous lui avez remis une somme en liquide).

Si vous disposez d'une reconnaissance de dette, vous êtes armé pour faire respecter vos droits !

Mais si vous n'en avez pas, vous n'êtes pas démuni pour autant : d'autres éléments de preuve peuvent vous aider : vous avez peut-être échangé des courriers ou des emails à ce sujet, si vous lui avez versé l'argent par virement vous pouvez également en retrouver la trace sur votre relevé de compte. De la même façon, si vous lui aviez fait un chèque, vous pouvez retrouver le talon du chèque en question. Peut-être aviez-vous également parlé ensemble de ce prêt devant d'autres personnes, ou lui aviez-vous remis cet argent devant d'autres personnes?

En bref, si la reconnaissance de dette facilite la preuve, si vous n'en avez pas vous pouvez prouver ce prêt d'argent par tout moyen !

Face à une personne de mauvaise foi vous avez des moyens d'agir : vous pouvez dans un premier temps la mettre en demeure de vous rembourser l'argent dû. 

➔ Mon ami refuse de me rembourser une somme que je lui avais prêtée : je le mets en demeure!

A savoir :

Au-delà de 1.500 euros, un prêt doit obligatoirement faire l'objet d'un écrit (contrat ou reconnaissance de dette).

Toutefois, il est possible de faire valoir une « impossibilité morale » de se procurer une preuve, ce qui est le cas par exemple dans le cas d'un prêt entre deux personnes d'une même famille ou accordé à un proche. 

J'ai prêté de l'argent à un ami, mais il traîne à me rembourser : puis-je lui demander des intérêts ?

Au moment de prêter de l'argent à votre ami, vous aviez probablement convenu avec lui du fait que cet emprunt prévoyait le paiement d'intérêts ou s'il était gratuit.

Si le prêt était gratuit, c'est-à-dire si vous n'aviez pas prévu de faire payer des intérêts à votre ami sur la somme prêtée, sachez que la réception de la mise en demeure déclenche l'application d'intérêts de retard sur la somme due.

Dans ce cas, les intérêts de retard sont appliqués au taux légal en vigueur, s'élevant actuellement à 4,06 %. Ce taux est appliqué à compter de la mise en demeure, et non depuis le jour où vous lui avez prêté l'argent.

De plus, si votre débiteur est de mauvaise foi, et si le retard dans le remboursement vous a causé un préjudice indépendant de ce retard (un préjudice supplémentaire), vous pouvez également demander une indemnisation à ce titre. 

➔ J'agis pour récupérer mon argent.

J'ai prêté de l'argent à un ami il y a 4 ans et il devait me le rendre il y a 3 ans, mais il ne m'a toujours rien remboursé. Suis-je encore dans les délais pour agir ?

Vous avez prêté de l'argent à un ami il y a 4 ans et il devait vous le rendre un an plus tard. Malheureusement il n'a pas pu vous le rendre à ce moment-là et vous lui avez donc laissé un délai supplémentaire, puis un autre... Aujourd'hui cela fait 3 ans qu'il aurait dû vous rembourser ! Ne vous inquiétez pas, vous êtes encore dans les temps pour en demander le paiement. 

Dans le cas d'un prêt d'argent en tant que particulier à un autre particulier, vous avez 5 ans pour en demander le remboursement à compter du jour de l'échéance du prêt, c'est à dire à compter du jour auquel votre emprunteur devait vous rendre l'argent.

Si vous aviez « oublié » que cette personne vous devait de l'argent ou si vous avez décidé de lui laisser un délai supplémentaire, en vain, vous n'êtes pas pour autant démuni : vous pouvez la mettre en demeure de vous rembourser. 

➔ J'exige le remboursement de l'argent que j'ai prêté.

J'ai prêté de l'argent à un ami. Cependant je me demande si la reconnaissance de dette que j'ai effectuée est valable. Quelles sont les conditions de forme que doit respecter cette reconnaissance de dette ?

Vous venez de prêter de l'argent à un ami. Vous avez fait un écrit pour laisser une trace mais vous vous demandez s'il peut constituer une reconnaissance de dette. Vous voulez savoir quels sont les éléments devant être présents pour qu'elle soit valable.

En effet, plusieurs conditions de forme doivent être réunies pour que la reconnaissance de dette soit valable :

  • Les noms, prénoms, dates de naissance de l'emprunteur et du prêteur
  • Le montant de la somme prêtée indiqué en chiffres et en lettres (sachant que celui indiqué en lettres a plus valeur juridique)
  • La date d'exigibilité de la dette
  • Le taux, s'il y en a un
  • Date et signature de l'emprunteur

Si vous avez une reconnaissance de dette respectant les formes et que l'emprunteur refuse de vous rembourser, adresser une mise en demeure.

➔ Mon ami ne me rembourse pas l'argent que je lui ai prêté, je le mets en demeure.

Références :

  • Articles 1153, 1326, 1341, 1875 à 1879, 1905 et 1907 du Code civil
  • Article 56  du décret n°2004-836 du 20 août 2004 portant modification de la procédure civile et article 1 du décret n°80-533 du 15 juillet 1980 pris pour l'application de l'article 1341 du code civil

Nos solutions en ligne pour résoudre simplement votre litige

Nous vous accompagnons quel que soit votre besoin et où vous en êtes dans la résolution de votre litige

Démarche à l'amiable

Vous répondez en ligne à des questions simples et nous gérons toutes les démarches :

  • Création de votre lettre de mise en demeure personnalisée
  • Envoi à votre adversaire en recommandé
  • Suivi de votre dossier par téléphone

Procédure contentieuse

En cas de non réponse ou réponse non satisfaisante de votre adversaire nous gérons :

  • Identification du tribunal compétent
  • Envoi du dossier au tribunal
  • Convocation des parties au tribunal

Proposée à 69,90€

Conseils d'avocats

Vous réclamez plus de 4000€ et vous souhaitez être conseillé par un avocat ?

  • Obtenez une réponse immédiate par téléphone 7j/7 au 09 74 64 41 43 *
  • Obtenez 3 devis d'avocat pour un RDV en cabinet près de chez vous ➔ Faire une demande

En partenariat avec Juritravail


* prix d'un appel local + coût de la consultation

Les informations demandées, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées à Juritravail et à son prestataire dans le cadre de la fourniture du service. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à Juritravail SAS – 12 rue de Penthièvre – 75008 Paris.

30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :